Appui du député de Rimouski au projet d’Ébénisterie communautaire

Rimouski, le 15 novembre 2019 – Le député de Rimouski, Harold LeBel, donne son appui au projet Ébénisterie communautaire de Rimouski en compagnie du président de l’organisme monsieur Normand Pelletier et de plusieurs membres aînés du dit organisme. L’organisme a été fondé en novembre 2017 par des aînés de Rimouski, ce projet a obtenu 26 lettres d’appui provenant d’associations de retraité(e)s, de clubs des 50 ans + et d’organismes communautaires représentant plus de 7000 membres. Le Centre intégré de la Santé et des services sociaux (CISSS-BSL) a reconnu la pertinence du projet pour le vieillissement actif.

Cette initiative vise à créer un milieu rassembleur, inclusif ainsi qu’un lieu d’accueil pour les proches aidants, sur la base de valeurs de partage et d’entraide au service de notre collectivité. La Ville de Rimouski est accréditée MADA (municipalité amie des aînés) et ce projet concorde avec la mission de ce programme.

« J’appuie le projet d’Ébénisterie communautaire de Rimouski puisque, ce concept du « Mens ‘shed » a déjà démontré son efficacité en permettant à des personnes de 50 ans et plus (hommes ou femmes) de sortir de l’isolement, grâce à une activité nouvelle, un intérêt commun qui rassemble. Ce genre d’endroit est déjà implanté dans des villes et municipalités au Québec et ailleurs dans le monde, je crois aussi qu’il s’agit d’une bonne manière de créer des transferts intergénérationnels par le partage des connaissances des plus vieux en menuiserie vers les plus jeunes ou vise et versa! », de commenter Harold LeBel.

« Le fonctionnement est très encadré, les utilisateurs sont répartis en petits groupes, les règles de sécurité sont strictes. Tout porte sur du bénévolat, de l’auto-gérance, de l’entraide et de l’échange. Une pause obligatoire est consacrée à la socialisation, à l’échange et à l’entraide. Un partenariat est envisagé avec le réseau de la santé et des services sociaux. Chaque utilisateur de l’atelier fabrique un produit pour son utilisation personnelle. Bien entendu, il achète son bois et matériel nécessaire. La fabrication pour la vente est interdite. Cependant, un organisme communautaire pourrait profiter du bénévolat des utilisateurs pour un besoin particulier. Présentement, nous avons des soutiens financiers pour l’achat des équipements, une subvention de 25 000 $ du gouvernement fédéral, un montant de 5 000 $ obtenu de notre Caisse Desjardins conditionnel au démarrage et des dons d’équipements d’ébénisterie d’une valeur de 5 000 $ », ajoute Normand Pelletier.

Le député de Rimouski et l’organisme espère que le projet pourra prendre forme rapidement afin de combler le besoin de plus de 200 personnes qui ont signifié leur intérêt pour une initiative de ce genre. L’objectif serait d’obtenir un local d’ici janvier prochain sans quoi l’organisme devra retourner les fonds au gouvernement fédéral.

[30]

SOURCE :
Samuel Ouellet
Attaché politique
Bureau d'Harold LeBel, député de Rimouski
(418) 722-9787 / (418) 732-2127
Samuel.Ouellet@assnat.qc.ca

Catégories :