Demande de classement pour la cathédrale Saint-Germain de Rimouski à titre d’immeuble patrimonial.

Rimouski, le 27 août 2020 – Le député de Rimouski, Harold LeBel, dépose officiellement une demande de classement pour la cathédrale Saint-Germain de Rimouski à titre d’immeuble patrimonial. L’objectif de cette démarche est de faire reconnaitre le bâtiment comme un lieu historique et intrinsèquement relié au développement de Rimouski, de l’Est du Québec et du Québec en général.

« La cathédrale est assurément le monument le plus visible, le plus important et celui auquel les Rimouskoises et les Rimouskois sont le plus attachés. Il est important pour moi, premièrement à titre de citoyen et aussi de député de Rimouski, de faire reconnaitre la valeur historique, urbanistique et culturelle de la cathédrale aux yeux du gouvernement du Québec », commente Harold LeBel.   

Dans une lettre que la ministre de la Culture et des Communications a transmise au député de Rimouski, celle-ci rappelle que le MCC annonçait, le 4 août 2019, un programme destiné à la requalification des lieux de culte pour l’année financière 2019-2020. Ce programme à deux volets vise à faciliter la transition des lieux de culte patrimoniaux excédentaires vers de nouveaux usages en lien avec les besoins des communautés, tout en favorisant la conservation et la mise en valeur de leurs caractéristiques patrimoniales. L’objectif du volet 1 du programme est de soutenir les organismes qui souhaitent réaliser des projets de requalification et qui sont dans les toutes premières étapes de la phase de planification. La cathédrale Saint-Germain de Rimouski pourrait être admissible au volet 1 de ce programme si la Ville citait ou s’engageait à citer le bâtiment dans les 12 mois suivant son admission au programme. Une fois citée, la cathédrale Saint-Germain de Rimouski serait admissible au volet 2, et ce, pour les travaux de requalification.

Ce qui permet au député de Rimouski de souhaiter des jours meilleurs dans le dossier de la cathédrale. « Avec cette demande de classement, nous allons passer une étape vers un processus pour la sauvegarde de la cathédrale. Je souhaite que cette démarche permette à toutes les Rimouskoises et à tous les Rimouskois de se rassembler pour mettre de l’avant une vision commune de notre cathédrale. D’ailleurs, dans la lettre que la ministre de la Culture et des Communications m’a envoyée, il est clairement indiqué qu’une des conditions incontournables au succès de la démarche c’est que nous trouvons un usage régulier au bâtiment qui fera consensus chez la majorité des gens de Rimouski. Je crois que nous pouvons y arriver avec de l’humilité et de l’ouverture d’esprit », mentionne le député de Rimouski.

Avec la session parlementaire qui débutera le 15 septembre prochain, le député de Rimouski s’assurera que la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, aura en sa possession tous les éléments importants pour prendre une position positive dans la démarche de classement patrimonial de la cathédrale Saint-Germain de Rimouski.

« Quand les bâtisseuses et bâtisseurs de Rimouski ont décidé de construire cette magnifique cathédrale, il y a 160 ans, c’est ensemble qu’ils ont pu terminer l’ouvrage, ce bâtiment a été fait pour et par les citoyens de chez nous. Il faut donc leur rendre l’ultime hommage en répétant à notre tour cet esprit de cohésion qui a animé la construction du plus important monument de notre région, cette fois-ci avec les réalités d’une autre époque », termine Harold LeBel, député de Rimouski.   

SOURCE :
Marie-Josée Chassé
Bureau d'Harold LeBel, député de Rimouski
(418) 722-9787
marie-josee.chasse@assnat.qc.ca